Accueil Nous contacter Rechercher Plan du site
Environnement 

Environnement


Le parc éolien de la forêt de Ravière



La création d’un parc éolien dans la forêt de Ravière (secteur de la Grande Montagne de Virieu) est en cours depuis 2002. Le projet est développé par la société ENEL-ERELIS et le permis de construire a été accordé en mars 2006 par le Préfet de l’Ain.
Les 8 éoliennes composant le parc seront implantées sur les communes d’Armix, Virieu-le-Grand et Prémillieu sur des terrains appartenant aux communes de Rossillon et Prémillieu.
La puissance de chaque éolienne sera de 1.5 Mégawatt, la production annuelle prévue s’élèvera à 24 Giga Wattheures soit l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité d’environ 7000 foyers hors chauffage électrique. Elles s’élèveront à une hauteur avoisinant les 120 mètres.
Les interconnexions éoliennes, poste de livraison et le raccordement au réseau électrique seront souterrains, le raccordement se fera au poste source de Tenay. Après une durée d’exploitation d’environ 25 ans, deux possibilités seront envisageables : le renouvellement des équipements ou l’arrêt d’exploitation qui s’accompagnera du démantèlement des machines et la remise en état du site grâce aux fonds provisionnés par la société d’exploitation.
En prenant en considération les prescriptions du permis de construire et les délais de livraison des éoliennes :
- l’année 2008 sera employée aux défrichements des aires de levage et d’implantation des mâts, et à l’aménagement des chemins de desserte,
- l’année 2009 sera consacrée aux fondations, aux montages des éoliennes et à la création des réseaux.
Une étude d’évaluation de l’utilisation du site et de ses enjeux touristiques débutera courant 2008.
Pour toute demande d’information complémentaire, nous vous invitons à vous rapprocher des communes d’implantations des éoliennes.


Création d’un fonds pour le développement des énergies renouvelables sur le territoire communautaire



Dans le cadre de la création du parc éolien, la Communauté de communes a souhaité que des mesures viennent compenser les impacts sur les milieux physiques, biologiques, paysagers et humains qui seront induits par ce projet.
Parmi ces mesures, il a été prévu que le futur exploitant du parc éolien alimente chaque année un fonds qui permettra d’une part, de réaliser un diagnostic énergétique sur les bâtiments publics du territoire communautaire et d’autre part, de soutenir les initiatives des particuliers qui souhaitent mettre en place un équipement utilisant une source d’énergie renouvelable.
L’étude de diagnostic permettra de dresser un état complet des consommations d’énergie des communes et de la Communauté de communes (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage public, eau, carburant des véhicules …) et de proposer des mesures d’amélioration (réajustement des factures d’électricité et de gaz, mise en place d’un tarif adapté pour l’éclairage public, réglages des appareils et régulation de leur utilisation en fonction des périodes d’occupation des locaux, préconisations pour la rénovation des chaufferies …).
Pour ce qui est de la participation au financement des équipements utilisant une énergie renouvelable, les services de la Communauté de communes vont se rapprocher prochainement des structures qui ont déjà mis en place ce type d’aide.
Les critères relatifs aux types de systèmes aidés (solaire, chaudières bois - bûches, plaquettes, granulés) ainsi qu’aux montants des participations accordées feront l’objet d’une décision ultérieure.
Ainsi, le parc éolien ne sera plus seulement un moyen de produire de l’électricité. Il constituera le point de départ d’une politique visant à ce que le territoire communautaire s’engage dans une utilisation plus rationnelle et plus responsable de l’énergie que ce soit au niveau de sa production ou de sa consommation.



© Communauté de Communes de Bugey Arène Furans
Interco - Territoire - Economie - Environnement - Tourisme - Transport à la demande - Maison de santé
Mentions légales